Le deuxième site Amazon.com

Lorsque vous êtes en train d’acheter quelque chose sur Amazon, avez-vous déjà remarqué qu’à partir du moment où vous cliquez sur le bouton “Passer la commande”, il devient impossible d’ajouter un article que vous auriez oublié à votre panier ?

D’ailleurs, avez-vous remarqué qu’à partir du moment où vous êtes prêt à passer la commande et où vous cliquez sur ce bouton, vous n’êtes même plus sur le site Amazon ?

Il y a un instant, vous étiez dans les allées virtuelles d’un supermarché infini. Vous pouviez accéder à votre compte, à des conseils, à des critiques, tester de nouvelles offres, cliquer sur des annonces promotionnelles.

Puis vous avez cliqué sur “Passer la commande”, et tout a disparu.

Goodbye votre panier, goodbye vos options, goodbye les mille et une suggestions et recommandations du site. Il n’y a plus qu’un écran minimaliste, blanc, épuré au dernier degré.

Maintenant, disons que vous voulez revenir sur le site sur lequel vous étiez il y a un instant, comment faites-vous ?

En cliquant sur le logo à gauche pour recharger la home ? C’est un gif non cliquable.
En cliquant sur l’étape précédente dans le fil d’Ariane (le petit parcours séquencé avec le caddie plus haut) ? Pas cliquable non plus.

Il n’y a que deux choses que vous pouvez faire depuis cet écran :

  • compléter ou modifier les informations que l’on vous demande à cette étape en cliquant sur un bouton gris
  • ou bien valider les informations pré-sélectionnées en cliquant sur le bouton avec le texte noir sur fond jaune (le niveau de contraste de couleurs le plus élevé possible pour l’œil humain, au passage).

Et puis l’écran va changer, le caddie va bouger jusqu’à l’étape suivant et vous allez recommencer. Et encore. Et encore. Jusqu’à la page de confirmation de paiement.

Et si vous avez oublié un article dans votre panier, tant pis. Parce qu’à ce stade de votre parcours, le plus important n’est pas de laisser toutes vos options ouvertes, de vous proposer encore plus de choix, de retarder votre achat. A ce stade de votre parcours, le plus important est de vous faire valider la livraison et le paiement de votre commande.

Et aussitôt que vous aurez payé, vous serez renvoyé dans le supermarché infini, sur le premier site, là où toutes vos options apparaîtront de nouveau.

Addendum
Pour répondre à la question Twitter de Denis Wane, lecteur enthousiaste de la première heure que je salue ici, je ne pense pas que cette pratique soit contestable.

En effet, elle ne me semble pas obéir à un dark pattern, un design malhonnète visant à induire le consommateur en erreur. La lisibilité est clair, le prix communiqué est le bon jusqu’à la validation du paiement, l’utilisateur sait ce qu’il est sur le point d’acheter.

A l’inverse, je trouve cette décision intelligente et courageuse. Nombre de décisionnaires tiendraient à ce que toutes les options restent ouvertes le plus longtemps possible, à ce que tout puisse être reconfiguré jusqu’à la dernière seconde. Pas Amazon. Respectueux de la loi de Hick, le distributeur préfère un design qui ne va pas induire de doute, d’hésitation, de distraction.

L’objectif est clair, la route est simple et visible. Une illustration de plus s’il en est besoin que l’américain est bel et bien drivé par ses trois fameux objectifs : plus vite, plus simple, moins cher.

Cet article a été traduit en anglais et publié près de plein d’autres articles intéressants sur The Red Fish, Where Smart Marketers Share Ideas.

Découvrez mes autres articles :

Hey vous !

Oui vous :) Vous appréciez cet article ? N'hésitez pas à le partager avec un.e ami.e !