Résolvez des problèmes simples ! Une ode au Design centré utilisateur par le co fondateur d’Instagram ! – Vidéo

Aujourd’hui prenez trois minutes pour écouter Kevin Systrom, Co fondateur d’Instagram, vous raconter comment se concentrer sur quelques problèmes simples a permis à son équipe de développer rapidement un produit qui a satisfait une large audience.

Une ode indirecte au Design Thinking et à la conception centrée utilisateur.

 

” J’ai toujours pensé que la partie la plus difficile de mon métier était de trouver la solution au problème. Faire face à un problème que vivaient les gens et trouver la bonne solution. Il se trouve que la partie difficile est en fait de trouver le problème qu’il convient de résoudre.

Les solutions viennent assez facilement pour la plupart des problèmes. Et dans notre cas quand nous nous sommes assis pour essayer d’imaginer à quoi ressemblerait Instagram, nous avons commencé par lister ce que nous considérions être les cinq problèmes principaux que les gens rencontraient avec les photos prises sur téléphone portable à l’époque. Parce que nous voulions créer un produit qui résolve un problème que les gens avaient, pas juste une application « cool ».

Alors nous avons listé ces cinq problèmes et nous avons fait un top trois. Le premier problème était que les photos prises sur téléphone n’avaient pas l’air très belles, Nous avons tous connus cela, nous contemplons un superbe couché de soleil, nous prenons un cliché et le résultat est bien en dessous de ce que nous avons vus. Nous nous sommes dit que c’était le premier problème sur lequel nous allions travailler.

Le second problème était que la transmission d’images via téléphone mobile prenait vraiment beaucoup de temps. Alors nous nous sommes dit : Et si en fait nous commencions le téléchargement de la photo bien avant que vous n’ayez terminé de l’éditer et de la poster ? Et c’est vraiment l’un des problèmes les plus simples que nous avons résolu et qui provoque l’un des plus grands sentiments de satisfaction chez nos utilisateurs. Parce qu’ils sont là, en train d’éditer leur photo, ils cliquent sur « Partager » et hop la photo a déjà été uploadée pendant ce temps là.

Le troisième objectif était de permettre à nos utilisateurs de partager le cliché sur plusieurs services en une fois. Deviez-vous choisir avant de prendre la photo si elle était destinée à être partagée sur Facebook, sur Twitter, etc., ou bien pouvions nous vous proposer de la prendre et de l’éditer à un seul endroit, puis de la distribuer sur plusieurs de vos profils de réseaux sociaux en une seule manipulation ?

Nous concentrer sur ces trois problèmes, et seulement ceux-là, nous a permis de définir le produit que nous voulions vraiment construire, et c’est ce qu’Instagram est devenu.

Je tiens à insister sur le fait qu’une fois que vous définis ce que vous considérez être les problèmes les plus importants vécus par vos usagers, vous devez vérifier qu’il s’agit effectivement des désagréments qu’ils expérimentent dans leur vie. Et une façon de faire cela est d’amener une représentation de votre produit devant les gens extrêmement rapidement et de tester vos hypothèses. Trop de gens attendent très longtemps avant de vérifier si ce sur quoi ils travaillent est effectivement un problème vécu par leurs usagers.

Mon dernier point est que vous ne devriez pas être effrayés par le fait d’amener des solutions simples à des problèmes simples. Trop de personnes considèrent devoir résoudre des problèmes complexes de façons très compliquée. Au final si vous permettez à quelqu’un de résoudre un problème simple à l’aide d’une solution simple, cela peut se diffuser rapidement et vous emmener très loin.”

Découvrez mes autres articles :

Hey vous !

Oui vous :) Vous appréciez cet article ? N'hésitez pas à le partager avec un.e ami.e !